L'éclipse vue depuis le Var...

15 Juin 2011... ce jour-là, je me suis dit: "et si j'observais une éclipse? Ah ça tombe bien, il y en a une ce soir!"... Non, en fait, je l'attendais depuis Janvier! Cool

Pour l'occasion, j'ai voulu mettre le paquet...  . 

 

19h00: Tout le matériel était prêt. On devait observer l'éclipse avec le Mizar 114/900 (que je surnomme parfois "le grand gris"), mais aussi avec la lunette Paralux 70/350. Après avoir sorti le matériel, j'ai vérifié le ciel. Hum pas terrible: aucun nuage, mais la brume liée à la chaleur était présente là où la Lune devait apparaître... mais nous avions encore du temps avant le début de la visibilité. Pour l'observation, je m'étais installé dans une zone périurbaine moyennement éclairée car, hélas, impossible de me rendre à l'observatoire ce soir-là. Du côté des températures, le thermomètre affichait 25°C à 20h, et le ciel était clair.

 

21h20: Je guette. Rien. La brume a disparu, mais la Lune n'est pas au rendez-vous. je décide d'attendre... 21h40: Grosse inquiétude. Toujours rien. Pourtant, mon lieu d'observation fait partie des meilleurs lieux de France pour observer le phénomène... puisque le ciel est dégagé, pourquoi ne vois-je donc rien? 

 

21h45: Je décide d'aller scruter le ciel 50 mètres plus loin... et là, paf! Eclipse en visuel !!! Bon allez, je vous raconte ça... 

 

C'est donc suite à un petit stress que je repère la Lune, de couleur rougeâtre... Elle est sensée être pleine, mais on la voit sous forme de croissant. En effet, elle ressort à peine de la zone d'ombre... Sa luminosité me paraît très faible! Moi qui avais pris un filtre lunaire ND96 au cas où, ça n'a servi à rien! A l'oculaire, la Lune est discrète, de la même couleur, ... mais difficile à pointer! A ce moment-là, seule la lulu de 70mm était en fonction. Sourire Le spectacle n'était absolument pas impressionnant, mais plutôt "joli". A la fois simple et curieux, cela méritait un peu d'attention.

Après avoir montré cette image intéressante à quelques proches, je décide de revenir à mon lieu initial d'observation. La Lune ayant pris de l'altitude, je la repère désormais là où je ne la voyais pas. Suite à cela: installation du 114/900! Tant qu'à faire, j'ai voulu voir ce que donnait le dégradé de couleur à la surface de l'astre. Finalement, à 36 fois comme à 60 fois, c'est pas si mal, à ceci près que l'on voit mieux la différence aux jumelles. Ah oui, j'ai omis de dire que j'avais également des jumelles Bresser 10x50 sous la main, histoire de comparer les images obtenues avec les instruments! Clin d'œil Mais quelle beauté cette éclipse totale! C'est la première fois que j'en observais une aussi bien, et ce malgré la pollution lumineuse importante dans la région! 

22h30: L'heure est venue. Sur le trépied photo, la lunette 70/350 cède sa place à mon appareil numérique compact... la faible luminosité de l'éclipse va-t-elle permettre de photographier l'évènement? Je n'ai pas (encore) d'appareil de type réflex... avec un compact, le résultat est aléatoire... 

22h30: La visée de l'objet céleste avec un appareil compact... mais qu'est-ce que c'est ch**** à faire! Criant Surtout de nuit! Pour ainsi dire, l'écran restait noir! C'est donc à l'aveuglette que j'ai tenté de viser, mais après plusieurs essais, ça a fonctionné! Rigolant Bon, il est clair que la qualité n'est pas des meilleures, mais c'est déjà pas si mal (je ne suis pas astro-photographe non-plus! Ou du moins, pas pour l'instant). Voici quelques-uns de mes clichés: 

Ci-dessous, on constate que la zone éclairée est à peine perceptible sur la gauche de l'astre...:

Ici, l'éclipse est photographiée avec mon 114/900 (je tenais l'appareil à la main, n'ayant pas d'adaptateur):

Photo prise par l'astronome amateur Eclipse

La fin de l'éclipse approche... . On remarque deux étoiles(en haut à gauche, et en haut à droite) qui appartiennent à la constellation du Sagittaire:

Photo prise par l'astronome amateur Eclipse

 

Au départ, je ne voyais rien à l'écran lorsque je "visais la Lune"... ce n'est que plus tard dans la nuit que la lumière est apparue progressivement à l'objectif. Il en est de même pour les étoiles du sagittaire, qui ne figurent pas sur les premiers clichés! 

Avant que la Lune redevienne "normale", j'en ai profité pour pour jeter un oeil vers M13 dans la constellation d'Hercule. Ce petit objet compact mais lumineux n'est pas facile à trouver! Néanmoins, au télescope, je l'ai pointé du premier coup! C'est la deuxième fois que ça m'arrivait et j'en suis ravi! Langue tiréeAlors qu'aux jumelles, la tâche m'est un peu moins évidente, allez savoir pourquoi... puis, j'ai pointé M27 (aux jumelles simplement), histoire de regarder à quoi ça ressemble. Je l'observerai en détail Samedi (vous aurez la suite dans le prochain CROA). 

La soirée s'est achevée avec une observation rapide de Saturne, toujours aux jumelles 10x50. Située à proximité de l'étoile Porrima de la Vierge, on avait l'impression d'y voir une étoile double! Bon, j'exagère un peu car la distance en visuel ne permet pas officiellement de comparer le rapprochement avec une étoile double, mais on y pense quand-même! Clin d'œil 

C'est à ce moment-là que mon ami Mofo m'a contacté! Il était en pleine observation de M61 après avoir vu l'éclipse, ainsi que le duo "Saturne/Porrima"... mais peut-être va-t-il faire un CROA lui aussi... je n'en parle pas plus! Clin d'œil 

 

Ma soirée a donc pris fin vers 23h30. Il faisait environ 20°C, mais l'humidité commencait à s'installer. Cela a été un très beau moment, offrant de magnifiques souvenirs... que j'ai pu immortaliser en photo pour une fois! 

Maintenant, on va pouvoir s'attaquer au ciel d'été... rendez-vous la semaine prochaine pour le CROA de la soirée du 18 Juin!...

Eclipse depuis le Var

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×