28 Décembre 2010

Mardi 28 Décembre 2010...

4 MOIS! 4 mois durant lesquels je n'ai RIEN observé! Pourquoi? A cause du mauvais temps bien-entendu! Criant

Vous l'avez compris, ça a été très long pour moi d'attendre la réapparition du ciel étoilé... mais les nuages ne sont pas éternels heureusement! En ce mardi 28 Décembre 2010, la voûte céleste a bien voulu se montrer, et j'en ai profité! 

Bon, au départ j'étais moins sûr de moi: le ciel était quelque peu "brumeux"... mais quand on a passé quatre mois à s'ennuyer, on s'en fout!! Incertain

Ah le ciel d'Hiver, il est si beau! J'ai sorti mon 114/900 dans le jardin. Il était 20h, la température "s'élevait" à 7°C. Si j'étais allé à l'observatoire, j'aurais dû affronter 2°C! (plutôt mourir congelé à 7°C qu'à 2°C hihihi)... Enfin bref, j'ai commencé à m'attaquer à Jupiter, car elle commençait à s'abaisser dans le ciel. D'abord à 35x, puis à 60x, j'ai pu admirer la planète avec ses satellites et quelques bandes. Bon, c'était chouette mais...j'ai voulu faire mieux! Dans mon sac, j'avais mon 9mm et ma toute nouvelle lentille de Barlow x2 de chez Meade... . Allez, on se la joue scientifique et on calcule! Heu...900 divisé par 9, hum ça doit faire 100, et si je mets ma Barlow ça doit peut-être faire 200... yeah un grossissement de 200x sur Jupiter! De quoi se régaler! Sans plus attendre, j'installe vite l'oculaire de 9mm sur la Barlow, et le tout sur le télescope...et là...gros silence face au spectacle... toutes les bandes qui m'apparaissent, avec de fins détails! C'était tout simplement magique. Je n'avais jamais autant "zoomé" avec mon 114/900... Si la brume n'avait pas été là, l'image aurait été d'autant plus grandiose, mais là c'était déjà pas mal. J'avoue cependant que je devais constamment tourner la manette de réglage d'ascension droite car Jupiter "allait très vite" (normal quand on est à 200x). J'aurais pu mettre le moteur mais pour une fois, j'avais décidé de rester en manuel toute la soirée (et là certains vont dire que je suis fada)... Cool

Ensuite, un bon astram doit savoir qu'en Hiver, on voit une nébuleuse très connue, à savoir la nébuleuse d'Orion... je n'allais tout de même pas oublier de l'observer celle-là! J'y ai donc jeté un oeil. Avec un grossissement de 60x, c'était nickel: tel un papillon dévoilant ses ailes, la nébuleuse d'Orion se présentait à mon newton, prête à être étudiée sous toutes les coutures... un trapèze d'étoiles, quelques éclats de part et d'autre de ce nuage de poussières, elle était simplement magnifique. Elle paraissait figée dans le temps, comme pour m'attendre. Ne l'ayant pas observée depuis un an, la vision nouvelle de cette merveille céleste me fit repenser à cette extase que j'avais eu la première fois que je l'avais regardée à l'oculaire l'an passé... Bon, je suis alors revenu sur Terre et me suis souvenu qu'au dessus (enfin très très loin au dessus), il y avait mon objet céleste préféré: les Pléiades! Cet amas ouvert est vraiment splendide, et ce quelque soit le grossissement. Je l'ai observée à 35x, à 60x, à 100x, sans pour autant être déçu... comme d'habitude en fait!!! Sourire Ce n'est pas étonnant si c'est l'objet que je préfère dans le ciel... vous comprenez peut-être, à présent, d'où vient le nom de mon site Astropleiades...! 

 

Après cela, je me suis tourné vers les étoiles. Dans la constellation d'Orion, Bételgeuse était là naturellement...je suis resté dessus, puis j'ai observé Aldébaran, dans la constellation du Taureau. Et là, je me suis demandé laquelle était plus rouge que l'autre...et cette question m'est toujours sans réponse... vous en pensez quoi vous? J'ai terminé par quelques étoiles doubles moins extraordinaires, mais c'était juste pour le plaisir de voir "autre chose". Ah, j'allais oublier: j'ai regardé Castor et Pollux, les belles étoiles dans la constellation des Gémeaux! Mais après avoir vu Bételgeuse et Aldébaran, c'est presque "anodin" comme image... serais-je blasé?  

 

Cette soirée était géniale malgré le froid qui tentait de me chasser... car si au début il ne faisait que 7°C, il faisait 4°C quand je suis rentré!! Dur dur la passion de l'astronomie, mais au fond ce n'est pas gênant! 

Avant de tout replier, j'ai repointé la bête vers la nébuleuse d'Orion... quelle image unique! Elle (me) fait vraiment rêver cette nébuleuse! C'est finalement un rêve d'enfant que je réalise à chaque fois que je l'observe, car pouvoir regarder de belles choses dans l'espace par soi-même, c'est une satisfaction tout de même! 

 

La soirée d'observation s'est achevée à 22h, et il était temps! En effet, le télescope était trempe, et les miroirs (ainsi que le chercheur) étaient recouverts de buée! 

Il s'agit là de mon dernier CROA pour l'année 2010... mais pas de panique, le prochain compte-rendu aura lieu l'année prochaine (dans quelques jours en fait), puisque le 4 Janvier, j'observerai l'éclipse partielle de Soleil! A suivre...

×