18 Juin 2011

Samedi 18 Juin 2011...

Bonjour à tous! 

 

Le ciel d'été est de retour... l'idéal pour faire de belles observations! (Surtout dans le Sud hein! Cool)

Samedi soir a eu lieu l'assemblée générale du club Cassiopée dont je fais partie. Suite à la réunion et un repas convivial avec les membres (que je salue au passage), je suis donc allé voir quelques beautés célestes à l'observatoire de Rocbaron... 

Les coupoles de l'observatoire de Rocbaron (photo issue du site officiel)

Aïe, le Mistral était là lui aussi! Il m'a empêché de sortir mon 114/900! Mais étant prévoyant, j'avais apporté mes jumelles Bresser 10x50... juste ce qu'il faut pour obtenir de belles images à l'oculaire... Sourire

22h30: Me voilà devant les coupoles. Nous avons beaucoup de visiteurs ce soir par rapport à la dernière fois que je suis venu. Les trois grandes coupoles sont ouvertes, il fait 23°C malgré le vent, et les nuages sont absents. Pas de temps à perdre: je fais un bref tour du ciel pour voir les constellations visibles. Au passage, je vois un membre que je rencontre pour la première fois; ce dernier a installé une lunette Meade 90/1000 sur monture équatoriale motorisée en ascension droite (un vieux modèle, mais de très bonne qualité!)... je jette donc un oeil à l'oculaire, histoire d'admirer Saturne avec deux beaux satellites... voilà donc une belle image! Chose étrange cependant: j'ai l'impression de voir la planète un peu plus jaunâtre que d'habitude! Je ne suis pourtant pas fatigué à ce moment-là!... Enfin bon, après cette petite "mise en bouche", j'entre dans la grande coupole qui abrite la lunette de 232mm. Ouf, tout ce monde! On ne voit même plus les murs! Ici aussi, on observe également Saturne... mais à cause du Mistral, l'image est très instable. La planète est bien nette mais semble "danser" car le vent entre dans la coupole et fait bouger l'instrument. Dommage... mais ce ne sont que des bourasques, ce qui nous a permis de voir de très belles images par moment! Clin d'œil 

Pendant ce temps, dans les deux autres coupoles, un télescope Celestron C11 et C14 sont en préparation. De plus, l'intérieur des coupoles a été repeint en noir, et doté de déshumificateurs... bref, tout ce qu'il faut pour améliorer cette partie de l'observatoire! Moins de reflet, moins d'humidité, c'est parfait, et nous en profitons dès maintenant! 

Avec le C11, nous pointons M13... quel bel amas! Je crois que cet été, je vais l'observer à chaque soirée tellement je l'apprécie! Compact mais résolu, avec des étoiles bleutées et orangeâtres... c'est tout de même intéressant. Et dire qu'on voit des milliards de soleils dans cette zone! Ca fait bizarre parfois. Sans parler de cette "densité" d'étoiles qui diminue progressivement au fur et à mesure que l'on s'éloigne du centre (c'est incroyable comme cette diminution est régulière... on croirait voir une sorte de "dégradé de densité"!). Mais la bougeote me prend alors... je retourne à la lulu de 232mm... là aussi, les invités observent M13 avec Cosmophilus! L'occasion pour moi de comparer les images issues des deux instruments. Constat le plus évident: M13 n'a pas changé pendant que je changeais de coupole!Rigolant Non, sérieusement, je trouve que l'image est un peu plus piquée avec la lunette. 

M13 (photo prise à l'observatoire de Rocbaron il y a quelques temps)

Le ciel est magnifique... la constellation de la Vierge est encore assez haute avec Saturne non-loin de l'étoile Porrima; c'est d'ailleurs un beau rapprochement! On voit aussi la constellation du Scorpion et, tout à l'Ouest, Le Cygne avec l'Aigle... sans oublier la Lyre! C'est alors que nous décidons de pointer M57 (toujours avec la lunette de 232mm). Je suis dès lors surpris par sa couleur apparente: on a comme l'impression que la nébuleuse de l'anneau est légèrement gris-bleutée. La bordure apparaît blanchâtre, tout comme le voile central qui, lui, semble un peu plus clair encore, ce qui explique qu'on le distingue à peine. Je ne me souviens plus du grossissement, mais l'objet céleste occupait bien un bon tiers du champ (ce qui était suffisant cela dit)! Belle image, beau souvenir... Puis, nous pointons Albiréo, célèbre étoile double. Toujours aussi magnifique! Mais on reparlera de cet objet céleste en détails lors d'un prochain CROA... Clin d'œil

Cette soirée a été parsemée de plusieurs observations aux jumelles... n'est-il pas agréable de se promener dans la Voie Lactée, déambuler entre les amas d'étoiles, et se dire qu'on ne voit encore qu'une infime partie de cet Univers infini? Depuis notre bonne vieille Terre, le ciel offre un spectacle grandiose que nous autres, astronomes, savourons avec plaisir... Rigolant 

C'est vers minuit que je suis parti. Les autres astrams du club s'en allaient au "compte-goute"... la température est descendue à 19°C, le vent soufflait toujours mais, chose étonnante, les étoiles ne clignotaient quasiment pas! C'est que le mistral devait être assez bas alors. 

Encore une belle soirée qui laisse de bons souvenirs derrière elle... et ce n'est qu'un début avant la saison estivale, qui commence au moment où j'écris ce CROA! Clin d'œil...

×